Moments propices pour bouger

L’un des meilleurs moyens pour être actif (et surtout pour le demeurer) est sans aucun doute de déterminer des moments précis pour être en action.

La règle d’or serait de déterminer le moment de la journée où l’énergie est au rendez-vous. Un lève-tôt peut en profiter pendant que tout le monde dort. Les personnes qui ont de la difficulté à se détendre en soirée peuvent profiter des effets bénéfiques de l’activité physique en sortant faire le plein d’air frais avant d’aller au lit.

Si l’horaire de travail est de jour, il est plus facile de cibler les périodes disponibles pour bouger. Pour un entraînement avant le dîner ou le souper, il peut être nécessaire de prendre une collation pour repousser l’heure du repas tout en ayant l’énergie nécessaire pour l’entraînement.

Dans le cas d’un horaire de nuit, l’adoption d’une bonne routine de sommeil facilitera l’acquisition d’un mode de vie actif. Se coucher et se lever à des heures régulières les journées de travail est un bon commencement. Il faut également créer un environnement propice au sommeil (bloquer la lumière du soleil, dormir dans un environnement frais et silencieux, etc.). Une routine de sommeil bien établie permet de déterminer les meilleurs moments pendant la période d’éveil pour bouger.

Il n’est pas toujours évident de trouver du temps pour soi quand on est parent. On peut choisir des activités à faire en famille, entre amis ou encore seul. Pour un entraînement avec de jeunes enfants, il existe une foule de cours qui se donnent pour les jeunes parents et leurs bébés (cardio-poussette, natation, cours d’aérobie ou de mise en forme, etc.). Convenir d’un rendez-vous actif hebdomadaire avec son adolescent permet non seulement d’intégrer une routine d’activité physique à l’horaire, mais contribue à la santé de la relation parent-enfant. Tous les membres de la famille bénéficieront des bienfaits de l’activité physique. Mettre régulièrement des activités physiques à faire ensemble à l’horaire contribue à créer de nouvelles habitudes de vie.

On pourrait penser qu’il est plus facile pour une personne retraitée d’être active au quotidien, mais ce n’est pas tout à fait vrai. En effet, une personne retraitée ne passe pas la majeure partie de la journée au travail, mais elle n’est pas moins occupée pour autant. Il est tout aussi important d’établir des périodes pour bouger.

Inscrivez-vous à notre infolettre!

Êtes-vous un(e) professionnel(le) de la santé?

Pour quel(s) volet(s) désirez-vous avoir des renseignements?